French English Retour Retour

Paysans d'Aujourd'hui


Eric Garault


 

Eric Garault / Picturetank GAE0447552

Paysans d'aujourd'hui: Christophe et Olivier Havard - Éleveurs laitiers, ils produisent également des taurillons et travaillent les céréales - Ici, un robot pousse fourrage fait son travail - 29 Septembre 2012 - Saint Fraimbault

Saint Fraimbault, 61, France - 29/09/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447538

Paysans d'aujourd'hui: Christophe et Olivier Havard - Eleveurs laitiers, ils produisent également des torillons et travaillent les céréales - Photographiés devant un robot de traite, système de traite automatique, très perfectionné - 29 Septembre 2012 - Saint Fraimbault

Saint Fraimbault, 61, France - 29/09/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447539

Paysans d'aujourd'hui: Christophe et Olivier Havard - Eleveurs laitiers, ils produisent également des torillons et travaillent les céréales - Photographiés devant un robot de traite, système de traite automatique, très perfectionné - 29 Septembre 2012 - Saint Fraimbault

Saint Fraimbault, 61, France - 29/09/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447533

Paysans d'aujourd'hui: Christophe et Olivier Havard - Eleveurs laitiers, ils produisent également des torillons et travaillent les céréales - Photographiés devant un robot de traite, système de traite automatique, très perfectionné - 29 Septembre 2012 - Saint Fraimbault

Saint Fraimbault, 61, France - 29/09/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447548

Paysans d'aujourd'hui: Christophe et Olivier Havard - Eleveurs laitiers, ils produisent également des torillons et travaillent les céréales - Photographiés devant un robot de traite, système de traite automatique, très perfectionné - 29 Septembre 2012 - Saint Fraimbault

Saint Fraimbault, 61, France - 29/09/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447547

Paysans d'aujourd'hui: Christophe et Olivier Havard - Eleveurs laitiers, ils produisent également des torillons et travaillent les céréales - Photographiés devant un robot de traite, système de traite automatique, très perfectionné - 29 Septembre 2012 - Saint Fraimbault

Saint Fraimbault, 61, France - 29/09/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447544

Paysans d'aujourd'hui: Christophe et Olivier Havard - Eleveurs laitiers, ils produisent également des torillons et travaillent les céréales - Photographiés devant un robot de traite, système de traite automatique, très perfectionné - 29 Septembre 2012 - Saint Fraimbault

Saint Fraimbault, 61, France - 29/09/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447532

Paysans d'aujourd'hui: Christophe et Olivier Havard - Eleveurs laitiers, ils produisent également des torillons et travaillent les céréales - Photographiés devant un robot de traite, système de traite automatique, très perfectionné - 29 Septembre 2012 - Saint Fraimbault

Saint Fraimbault, 61, France - 29/09/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447566

Paysans d'aujourd'hui: Christophe et Olivier Havard - Eleveurs laitiers, ils produisent également des torillons et travaillent les céréales - Photographiés devant un robot de traite, système de traite automatique, très perfectionné - 29 Septembre 2012 - Saint Fraimbault

Saint Fraimbault, 61, France - 29/09/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447551

Paysans d'aujourd'hui: Christophe et Olivier Havard - Eleveurs laitiers, ils produisent également des torillons et travaillent les céréales - Photographiés devant un robot de traite, système de traite automatique, très perfectionné - 29 Septembre 2012 - Saint Fraimbault

Saint Fraimbault, 61, France - 29/09/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447553

Paysans d'aujourd'hui: Christophe et Olivier Havard - Eleveurs laitiers, ils produisent également des torillons et travaillent les céréales - Photographiés devant un robot de traite, système de traite automatique, très perfectionné - 29 Septembre 2012 - Saint Fraimbault

Saint Fraimbault, 61, France - 29/09/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447555

Paysans d'aujourd'hui: Christophe et Olivier Havard - Eleveurs laitiers, ils produisent également des torillons et travaillent les céréales - Photographiés devant un robot de traite, système de traite automatique, très perfectionné - 29 Septembre 2012 - Saint Fraimbault

Saint Fraimbault, 61, France - 29/09/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533729

Paysans d'aujourd'hui: Philippe Pastoureau - Eleveur de volailles de Loué, Eleveur laitier et céréalier, Ferme du Pléssis - Exploitation Agroécologique, Philippe fait parti de l'association écologiquement intensive. Il s'inscrit dans une démarche de sols plus vivants grâce au non labour et à la rotation des cultures - Produit sur trois batiments de 400 m2 + quelques hectares de plein air trois lots de 8000 poulets chaque année. Par ailleurs, il radicalise ses procédés de culture céréalière en favorisant l'installation de vers de terres et de plantes afin que la nature se neutralise. Il démmarre également un projet d'Agroforesterie - 5 Février 2013 - Tassé

Tassé, 72, France - 05/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533742

Paysans d'aujourd'hui: Philippe Pastoureau - Eleveur de volailles de Loué, Eleveur laitier et céréalier, Ferme du Pléssis - Exploitation Agroécologique, Philippe fait parti de l'association écologiquement intensive. Il s'inscrit dans une démarche de sols plus vivants grâce au non labour et à la rotation des cultures - Produit sur trois batiments de 400 m2 + quelques hectares de plein air trois lots de 8000 poulets chaque année. Par ailleurs, il radicalise ses procédés de culture céréalière en favorisant l'installation de vers de terres et de plantes afin que la nature se neutralise. Il démmarre également un projet d'Agroforesterie - 5 Février 2013 - Tassé

Tassé, 72, France - 05/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533747

Paysans d'aujourd'hui: Philippe Pastoureau - Eleveur de volailles de Loué, Eleveur laitier et céréalier, Ferme du Pléssis - Exploitation Agroécologique, Philippe fait parti de l'association écologiquement intensive. Il s'inscrit dans une démarche de sols plus vivants grâce au non labour et à la rotation des cultures - Produit sur trois batiments de 400 m2 + quelques hectares de plein air trois lots de 8000 poulets chaque année. Par ailleurs, il radicalise ses procédés de culture céréalière en favorisant l'installation de vers de terres et de plantes afin que la nature se neutralise. Il démmarre également un projet d'Agroforesterie - 5 Février 2013 - Tassé

Tassé, 72, France - 05/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533731

Paysans d'aujourd'hui: Philippe Pastoureau - Eleveur de volailles de Loué, Eleveur laitier et céréalier, Ferme du Pléssis - Exploitation Agroécologique, Philippe fait parti de l'association écologiquement intensive. Il s'inscrit dans une démarche de sols plus vivants grâce au non labour et à la rotation des cultures - Produit sur trois batiments de 400 m2 + quelques hectares de plein air trois lots de 8000 poulets chaque année. Par ailleurs, il radicalise ses procédés de culture céréalière en favorisant l'installation de vers de terres et de plantes afin que la nature se neutralise. Il démmarre également un projet d'Agroforesterie - 5 Février 2013 - Tassé

Tassé, 72, France - 05/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533727

Paysans d'aujourd'hui: Philippe Pastoureau - Eleveur de volailles de Loué, Eleveur laitier et céréalier, Ferme du Pléssis - Exploitation Agroécologique, Philippe fait parti de l'association écologiquement intensive. Il s'inscrit dans une démarche de sols plus vivants grâce au non labour et à la rotation des cultures - Produit sur trois batiments de 400 m2 + quelques hectares de plein air trois lots de 8000 poulets chaque année. Par ailleurs, il radicalise ses procédés de culture céréalière en favorisant l'installation de vers de terres et de plantes afin que la nature se neutralise. Il démmarre également un projet d'Agroforesterie - 5 Février 2013 - Tassé

Tassé, 72, France - 05/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533732

Paysans d'aujourd'hui: Philippe Pastoureau - Eleveur de volailles de Loué, Eleveur laitier et céréalier, Ferme du Pléssis - Exploitation Agroécologique, Philippe fait parti de l'association écologiquement intensive. Il s'inscrit dans une démarche de sols plus vivants grâce au non labour et à la rotation des cultures - Produit sur trois batiments de 400 m2 + quelques hectares de plein air trois lots de 8000 poulets chaque année. Par ailleurs, il radicalise ses procédés de culture céréalière en favorisant l'installation de vers de terres et de plantes afin que la nature se neutralise. Il démmarre également un projet d'Agroforesterie - 5 Février 2013 - Tassé

Tassé, 72, France - 05/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533728

Paysans d'aujourd'hui: Philippe Pastoureau - Eleveur de volailles de Loué, Eleveur laitier et céréalier, Ferme du Pléssis - Exploitation Agroécologique, Philippe fait parti de l'association écologiquement intensive. Il s'inscrit dans une démarche de sols plus vivants grâce au non labour et à la rotation des cultures - Produit sur trois batiments de 400 m2 + quelques hectares de plein air trois lots de 8000 poulets chaque année. Par ailleurs, il radicalise ses procédés de culture céréalière en favorisant l'installation de vers de terres et de plantes afin que la nature se neutralise. Il démmarre également un projet d'Agroforesterie - 5 Février 2013 - Tassé

Tassé, 72, France - 05/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533749

Paysans d'aujourd'hui: Philippe Pastoureau - Eleveur de volailles de Loué, Eleveur laitier et céréalier, Ferme du Pléssis - Exploitation Agroécologique, Philippe fait parti de l'association écologiquement intensive. Il s'inscrit dans une démarche de sols plus vivants grâce au non labour et à la rotation des cultures - Produit sur trois batiments de 400 m2 + quelques hectares de plein air trois lots de 8000 poulets chaque année. Par ailleurs, il radicalise ses procédés de culture céréalière en favorisant l'installation de vers de terres et de plantes afin que la nature se neutralise. Il démmarre également un projet d'Agroforesterie - 5 Février 2013 - Tassé

Tassé, 72, France - 05/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533740

Paysans d'aujourd'hui: Philippe Pastoureau - Eleveur de volailles de Loué, Eleveur laitier et céréalier, Ferme du Pléssis - Exploitation Agroécologique, Philippe fait parti de l'association écologiquement intensive. Il s'inscrit dans une démarche de sols plus vivants grâce au non labour et à la rotation des cultures - Produit sur trois batiments de 400 m2 + quelques hectares de plein air trois lots de 8000 poulets chaque année. Par ailleurs, il radicalise ses procédés de culture céréalière en favorisant l'installation de vers de terres et de plantes afin que la nature se neutralise. Il démmarre également un projet d'Agroforesterie - 5 Février 2013 - Tassé

Tassé, 72, France - 05/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447471

Paysans d'aujourd'hui: l'Aire à Grange - (de gauche à droite): Véronique Douzamy, avicultrice (avec son mari Olivier), Christian Leclere, éleveur porçin, Laure Courtois, arboricultrice (avec son mari Jean-Philippe), Christophe et Blandine Dupuit, maraichers, tous associés dans la structure et Jean-François Brunsart, apiculteur qui est dépot-vendeur - L'Aire à grange est la première structure collective de vente directe de produits fermiers au consommateur dans les Ardennes, c'est un magasin ouvert les vendredi et samedi crée en 2009 - 5 Octobre 2012 - Chatelet sur Retourne

Chatelet sur Retourne, 08, France - 05/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447468

Paysans d'aujourd'hui: l'Aire à Grange - (de gauche à droite): Véronique Douzamy, avicultrice (avec son mari Olivier), Christian Leclere, éleveur porçin, Laure Courtois, arboricultrice (avec son mari Jean-Philippe), Christophe et Blandine Dupuit, maraichers, tous associés dans la structure et Jean-François Brunsart, apiculteur qui est dépot-vendeur - L'Aire à grange est la première structure collective de vente directe de produits fermiers au consommateur dans les Ardennes, c'est un magasin ouvert les vendredi et samedi crée en 2009 - 5 Octobre 2012 - Chatelet sur Retourne

Chatelet sur Retourne, 08, France - 05/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447478

Paysans d'aujourd'hui: l'Aire à Grange - (de gauche à droite): Véronique Douzamy, avicultrice (avec son mari Olivier), Christian Leclere, éleveur porçin, Laure Courtois, arboricultrice (avec son mari Jean-Philippe), Christophe et Blandine Dupuit, maraichers, tous associés dans la structure et Jean-François Brunsart, apiculteur qui est dépot-vendeur - L'Aire à grange est la première structure collective de vente directe de produits fermiers au consommateur dans les Ardennes, c'est un magasin ouvert les vendredi et samedi crée en 2009 - 5 Octobre 2012 - Chatelet sur Retourne

Chatelet sur Retourne, 08, France - 05/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447483

Paysans d'aujourd'hui: l'Aire à Grange - (de gauche à droite): Véronique Douzamy, avicultrice (avec son mari Olivier), Christian Leclere, éleveur porçin, Laure Courtois, arboricultrice (avec son mari Jean-Philippe), Christophe et Blandine Dupuit, maraichers, tous associés dans la structure et Jean-François Brunsart, apiculteur qui est dépot-vendeur - L'Aire à grange est la première structure collective de vente directe de produits fermiers au consommateur dans les Ardennes, c'est un magasin ouvert les vendredi et samedi crée en 2009 - 5 Octobre 2012 - Chatelet sur Retourne

Chatelet sur Retourne, 08, France - 05/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447488

Paysans d'aujourd'hui: l'Aire à Grange - (de gauche à droite): Véronique Douzamy, avicultrice (avec son mari Olivier), Christian Leclere, éleveur porçin, Laure Courtois, arboricultrice (avec son mari Jean-Philippe), Christophe et Blandine Dupuit, maraichers, tous associés dans la structure et Jean-François Brunsart, apiculteur qui est dépot-vendeur - L'Aire à grange est la première structure collective de vente directe de produits fermiers au consommateur dans les Ardennes, c'est un magasin ouvert les vendredi et samedi crée en 2009 - 5 Octobre 2012 - Chatelet sur Retourne

Chatelet sur Retourne, 08, France - 05/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447487

Paysans d'aujourd'hui: l'Aire à Grange - (de gauche à droite): Véronique Douzamy, avicultrice (avec son mari Olivier), Christian Leclere, éleveur porçin, Laure Courtois, arboricultrice (avec son mari Jean-Philippe), Christophe et Blandine Dupuit, maraichers, tous associés dans la structure et Jean-François Brunsart, apiculteur qui est dépot-vendeur - L'Aire à grange est la première structure collective de vente directe de produits fermiers au consommateur dans les Ardennes, c'est un magasin ouvert les vendredi et samedi crée en 2009 - 5 Octobre 2012 - Chatelet sur Retourne

Chatelet sur Retourne, 08, France - 05/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447486

Paysans d'aujourd'hui: l'Aire à Grange - (de gauche à droite): Véronique Douzamy, avicultrice (avec son mari Olivier), Christian Leclere, éleveur porçin, Laure Courtois, arboricultrice (avec son mari Jean-Philippe), Christophe et Blandine Dupuit, maraichers, tous associés dans la structure et Jean-François Brunsart, apiculteur qui est dépot-vendeur - L'Aire à grange est la première structure collective de vente directe de produits fermiers au consommateur dans les Ardennes, c'est un magasin ouvert les vendredi et samedi crée en 2009 - 5 Octobre 2012 - Chatelet sur Retourne

Chatelet sur Retourne, 08, France - 05/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447485

Paysans d'aujourd'hui: l'Aire à Grange - (de gauche à droite): Véronique Douzamy, avicultrice (avec son mari Olivier), Christian Leclere, éleveur porçin, Laure Courtois, arboricultrice (avec son mari Jean-Philippe), Christophe et Blandine Dupuit, maraichers, tous associés dans la structure et Jean-François Brunsart, apiculteur qui est dépot-vendeur - L'Aire à grange est la première structure collective de vente directe de produits fermiers au consommateur dans les Ardennes, c'est un magasin ouvert les vendredi et samedi crée en 2009 - 5 Octobre 2012 - Chatelet sur Retourne

Chatelet sur Retourne, 08, France - 05/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447490

Paysans d'aujourd'hui: l'Aire à Grange - (de gauche à droite): Véronique Douzamy, avicultrice (avec son mari Olivier), Christian Leclere, éleveur porçin, Laure Courtois, arboricultrice (avec son mari Jean-Philippe), Christophe et Blandine Dupuit, maraichers, tous associés dans la structure et Jean-François Brunsart, apiculteur qui est dépot-vendeur - L'Aire à grange est la première structure collective de vente directe de produits fermiers au consommateur dans les Ardennes, c'est un magasin ouvert les vendredi et samedi crée en 2009 - 5 Octobre 2012 - Chatelet sur Retourne

Chatelet sur Retourne, 08, France - 05/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447492

Paysans d'aujourd'hui: l'Aire à Grange - (de gauche à droite): Véronique Douzamy, avicultrice (avec son mari Olivier), Christian Leclere, éleveur porçin, Laure Courtois, arboricultrice (avec son mari Jean-Philippe), Christophe et Blandine Dupuit, maraichers, tous associés dans la structure et Jean-François Brunsart, apiculteur qui est dépot-vendeur - L'Aire à grange est la première structure collective de vente directe de produits fermiers au consommateur dans les Ardennes, c'est un magasin ouvert les vendredi et samedi crée en 2009 - 5 Octobre 2012 - Chatelet sur Retourne

Chatelet sur Retourne, 08, France - 05/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447571

Paysans d'aujourd'hui: Vincent et Marie-France Rondot - Eleveurs laitiers, producteurs à Comté - Sociétaires de la coopérative fruitière "Monts et Vallées" regroupant 38 exploitations réparties sur 8 Communes - Photographiés dans leur champs entourés de leurs bêtes - 2 Octobre 2012 - Les Plains et Grands Essarts

Les Plains et Grands Essarts, 25, France - 01/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447576

Paysans d'aujourd'hui: Vincent et Marie-France Rondot - Eleveurs laitiers, producteurs à Comté - Sociétaires de la coopérative fruitière "Monts et Vallées" regroupant 38 exploitations réparties sur 8 Communes - Photographiés dans leur champs entourés de leurs bêtes - 2 Octobre 2012 - Les Plains et Grands Essarts

Les Plains et Grands Essarts, 25, France - 01/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447584

Paysans d'aujourd'hui: Vincent et Marie-France Rondot - Eleveurs laitiers, producteurs à Comté - Sociétaires de la coopérative fruitière "Monts et Vallées" regroupant 38 exploitations réparties sur 8 Communes - Photographiés dans leur champs entourés de leurs bêtes - 2 Octobre 2012 - Les Plains et Grands Essarts

Les Plains et Grands Essarts, 25, France - 01/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447583

Paysans d'aujourd'hui: Vincent et Marie-France Rondot - Eleveurs laitiers, producteurs à Comté - Sociétaires de la coopérative fruitière "Monts et Vallées" regroupant 38 exploitations réparties sur 8 Communes - Photographiés dans leur champs entourés de leurs bêtes - 2 Octobre 2012 - Les Plains et Grands Essarts

Les Plains et Grands Essarts, 25, France - 01/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447585

Paysans d'aujourd'hui: Vincent et Marie-France Rondot - Eleveurs laitiers, producteurs à Comté - Sociétaires de la coopérative fruitière "Monts et Vallées" regroupant 38 exploitations réparties sur 8 Communes - Photographiés dans leur champs entourés de leurs bêtes - 2 Octobre 2012 - Les Plains et Grands Essarts

Les Plains et Grands Essarts, 25, France - 01/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447591

Paysans d'aujourd'hui: Vincent et Marie-France Rondot - Eleveurs laitiers, producteurs à Comté - Sociétaires de la coopérative fruitière "Monts et Vallées" regroupant 38 exploitations réparties sur 8 Communes - Photographiés dans leur champs entourés de leurs bêtes - 2 Octobre 2012 - Les Plains et Grands Essarts

Les Plains et Grands Essarts, 25, France - 01/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447592

Paysans d'aujourd'hui: Vincent et Marie-France Rondot - Eleveurs laitiers, producteurs à Comté - Sociétaires de la coopérative fruitière "Monts et Vallées" regroupant 38 exploitations réparties sur 8 Communes - Photographiés dans leur champs entourés de leurs bêtes - 2 Octobre 2012 - Les Plains et Grands Essarts

Les Plains et Grands Essarts, 25, France - 01/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447593

Paysans d'aujourd'hui: Vincent et Marie-France Rondot - Eleveurs laitiers, producteurs à Comté - Sociétaires de la coopérative fruitière "Monts et Vallées" regroupant 38 exploitations réparties sur 8 Communes - Photographiés dans leur champs entourés de leurs bêtes - 2 Octobre 2012 - Les Plains et Grands Essarts

Les Plains et Grands Essarts, 25, France - 01/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447594

Paysans d'aujourd'hui: Vincent et Marie-France Rondot - Eleveurs laitiers, producteurs à Comté - Sociétaires de la coopérative fruitière "Monts et Vallées" regroupant 38 exploitations réparties sur 8 Communes - Photographiés dans leur champs entourés de leurs bêtes - 2 Octobre 2012 - Les Plains et Grands Essarts

Les Plains et Grands Essarts, 25, France - 01/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447595

Paysans d'aujourd'hui: Vincent et Marie-France Rondot - Eleveurs laitiers, producteurs à Comté - Sociétaires de la coopérative fruitière "Monts et Vallées" regroupant 38 exploitations réparties sur 8 Communes - Photographiés dans leur champs entourés de leurs bêtes - 2 Octobre 2012 - Les Plains et Grands Essarts

Les Plains et Grands Essarts, 25, France - 01/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447599

Paysans d'aujourd'hui: Vincent et Marie-France Rondot - Eleveurs laitiers, producteurs à Comté - Sociétaires de la coopérative fruitière "Monts et Vallées" regroupant 38 exploitations réparties sur 8 Communes - Photographiés dans leur champs entourés de leurs bêtes - 2 Octobre 2012 - Les Plains et Grands Essarts

Les Plains et Grands Essarts, 25, France - 01/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447600

Paysans d'aujourd'hui: Vincent et Marie-France Rondot - Eleveurs laitiers, producteurs à Comté - Sociétaires de la coopérative fruitière "Monts et Vallées" regroupant 38 exploitations réparties sur 8 Communes - Photographiés dans leur champs entourés de leurs bêtes - 2 Octobre 2012 - Les Plains et Grands Essarts

Les Plains et Grands Essarts, 25, France - 01/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447601

Paysans d'aujourd'hui: Vincent et Marie-France Rondot - Eleveurs laitiers, producteurs à Comté - Sociétaires de la coopérative fruitière "Monts et Vallées" regroupant 38 exploitations réparties sur 8 Communes - Photographiés dans leur champs entourés de leurs bêtes - 2 Octobre 2012 - Les Plains et Grands Essarts

Les Plains et Grands Essarts, 25, France - 01/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533637

Paysans d'aujourd'hui: Philippe Betton (casquette) - Eleveur Porçin, EARL les Bienheureux Gorets avec Jean Monnier et Floriane Landais - ouvriers agricole - Exploitation en biodynamie, Philippe a 50 Truies sur 72 Hectares. Il produit 700 porcs par an nécessitant 350 Tonnes de nourriture annuel. L'ensemble des céréales données aux bêtes est produites sur place: Colza, Tritical (Seigle+Blé), Orge, Ferole, Lupin, Soja, Mais, Trèfle violet. Seul les minéraux et la levure de bière provient de l'exterieur (circuit court). Philippe vend sa production par l'intermédiaire de Biodirect, un groupement de 80 éleveurs Bio du grand Ouest qui ont crées une société de commercialisation et de valorisation de la filière (5 salariés). Il est par aillerus sociétaire d'une CUMA (coopérative d'utilisation de materiel agricole). Sur 10 000 agriculteurs recensés en Mayenne, il fait parti des 8 producteurs de Porc Bio. La particularité de Philippe, c'est de travailler au champs avec un mulet, économisant ainsi, 200 heures de tracteur et autant de litres de kérosène, protégeant la terre (moins de tassement) et conservant un calme certain pour les animaux. Ces produits sont essentiellement vendu dans les Biocoop, les super U et les Carrefours. Fervent défenseurs d'une agriculture raisonnée, il a réussi au fil du temps à créer un emploi à plein temps et un mi-temps - La valorisation de l'élevage est importante: Porc Bio: 3,40€/Kg contre 1,40€/Kg en élevage traditionnel - 1 Février 2013 - Saçé (Le Fargeray)

Sacé, 53, France - 01/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533647

Paysans d'aujourd'hui: Philippe Betton (casquette) - Eleveur Porçin, EARL les Bienheureux Gorets avec Jean Monnier et Floriane Landais - ouvriers agricole - Exploitation en biodynamie, Philippe a 50 Truies sur 72 Hectares. Il produit 700 porcs par an nécessitant 350 Tonnes de nourriture annuel. L'ensemble des céréales données aux bêtes est produites sur place: Colza, Tritical (Seigle+Blé), Orge, Ferole, Lupin, Soja, Mais, Trèfle violet. Seul les minéraux et la levure de bière provient de l'exterieur (circuit court). Philippe vend sa production par l'intermédiaire de Biodirect, un groupement de 80 éleveurs Bio du grand Ouest qui ont crées une société de commercialisation et de valorisation de la filière (5 salariés). Il est par aillerus sociétaire d'une CUMA (coopérative d'utilisation de materiel agricole). Sur 10 000 agriculteurs recensés en Mayenne, il fait parti des 8 producteurs de Porc Bio. La particularité de Philippe, c'est de travailler au champs avec un mulet, économisant ainsi, 200 heures de tracteur et autant de litres de kérosène, protégeant la terre (moins de tassement) et conservant un calme certain pour les animaux. Ces produits sont essentiellement vendu dans les Biocoop, les super U et les Carrefours. Fervent défenseurs d'une agriculture raisonnée, il a réussi au fil du temps à créer un emploi à plein temps et un mi-temps - La valorisation de l'élevage est importante: Porc Bio: 3,40€/Kg contre 1,40€/Kg en élevage traditionnel - 1 Février 2013 - Saçé (Le Fargeray)

Sacé, 53, France - 01/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533633

Paysans d'aujourd'hui: Philippe Betton (casquette) - Eleveur Porçin, EARL les Bienheureux Gorets avec Jean Monnier et Floriane Landais - ouvriers agricole - Exploitation en biodynamie, Philippe a 50 Truies sur 72 Hectares. Il produit 700 porcs par an nécessitant 350 Tonnes de nourriture annuel. L'ensemble des céréales données aux bêtes est produites sur place: Colza, Tritical (Seigle+Blé), Orge, Ferole, Lupin, Soja, Mais, Trèfle violet. Seul les minéraux et la levure de bière provient de l'exterieur (circuit court). Philippe vend sa production par l'intermédiaire de Biodirect, un groupement de 80 éleveurs Bio du grand Ouest qui ont crées une société de commercialisation et de valorisation de la filière (5 salariés). Il est par aillerus sociétaire d'une CUMA (coopérative d'utilisation de materiel agricole). Sur 10 000 agriculteurs recensés en Mayenne, il fait parti des 8 producteurs de Porc Bio. La particularité de Philippe, c'est de travailler au champs avec un mulet, économisant ainsi, 200 heures de tracteur et autant de litres de kérosène, protégeant la terre (moins de tassement) et conservant un calme certain pour les animaux. Ces produits sont essentiellement vendu dans les Biocoop, les super U et les Carrefours. Fervent défenseurs d'une agriculture raisonnée, il a réussi au fil du temps à créer un emploi à plein temps et un mi-temps - La valorisation de l'élevage est importante: Porc Bio: 3,40€/Kg contre 1,40€/Kg en élevage traditionnel - 1 Février 2013 - Saçé (Le Fargeray)

Sacé, 53, France - 01/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533632

Paysans d'aujourd'hui: Philippe Betton (casquette) - Eleveur Porçin, EARL les Bienheureux Gorets avec Jean Monnier et Floriane Landais - ouvriers agricole - Exploitation en biodynamie, Philippe a 50 Truies sur 72 Hectares. Il produit 700 porcs par an nécessitant 350 Tonnes de nourriture annuel. L'ensemble des céréales données aux bêtes est produites sur place: Colza, Tritical (Seigle+Blé), Orge, Ferole, Lupin, Soja, Mais, Trèfle violet. Seul les minéraux et la levure de bière provient de l'exterieur (circuit court). Philippe vend sa production par l'intermédiaire de Biodirect, un groupement de 80 éleveurs Bio du grand Ouest qui ont crées une société de commercialisation et de valorisation de la filière (5 salariés). Il est par aillerus sociétaire d'une CUMA (coopérative d'utilisation de materiel agricole). Sur 10 000 agriculteurs recensés en Mayenne, il fait parti des 8 producteurs de Porc Bio. La particularité de Philippe, c'est de travailler au champs avec un mulet, économisant ainsi, 200 heures de tracteur et autant de litres de kérosène, protégeant la terre (moins de tassement) et conservant un calme certain pour les animaux. Ces produits sont essentiellement vendu dans les Biocoop, les super U et les Carrefours. Fervent défenseurs d'une agriculture raisonnée, il a réussi au fil du temps à créer un emploi à plein temps et un mi-temps - La valorisation de l'élevage est importante: Porc Bio: 3,40€/Kg contre 1,40€/Kg en élevage traditionnel - 1 Février 2013 - Saçé (Le Fargeray)

Sacé, 53, France - 01/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533635

Paysans d'aujourd'hui: Philippe Betton (casquette) - Eleveur Porçin, EARL les Bienheureux Gorets avec Jean Monnier et Floriane Landais - ouvriers agricole - Exploitation en biodynamie, Philippe a 50 Truies sur 72 Hectares. Il produit 700 porcs par an nécessitant 350 Tonnes de nourriture annuel. L'ensemble des céréales données aux bêtes est produites sur place: Colza, Tritical (Seigle+Blé), Orge, Ferole, Lupin, Soja, Mais, Trèfle violet. Seul les minéraux et la levure de bière provient de l'exterieur (circuit court). Philippe vend sa production par l'intermédiaire de Biodirect, un groupement de 80 éleveurs Bio du grand Ouest qui ont crées une société de commercialisation et de valorisation de la filière (5 salariés). Il est par aillerus sociétaire d'une CUMA (coopérative d'utilisation de materiel agricole). Sur 10 000 agriculteurs recensés en Mayenne, il fait parti des 8 producteurs de Porc Bio. La particularité de Philippe, c'est de travailler au champs avec un mulet, économisant ainsi, 200 heures de tracteur et autant de litres de kérosène, protégeant la terre (moins de tassement) et conservant un calme certain pour les animaux. Ces produits sont essentiellement vendu dans les Biocoop, les super U et les Carrefours. Fervent défenseurs d'une agriculture raisonnée, il a réussi au fil du temps à créer un emploi à plein temps et un mi-temps - La valorisation de l'élevage est importante: Porc Bio: 3,40€/Kg contre 1,40€/Kg en élevage traditionnel - 1 Février 2013 - Saçé (Le Fargeray)

Sacé, 53, France - 01/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533630

Paysans d'aujourd'hui: Philippe Betton (casquette) - Eleveur Porçin, EARL les Bienheureux Gorets avec Jean Monnier et Floriane Landais - ouvriers agricole - Exploitation en biodynamie, Philippe a 50 Truies sur 72 Hectares. Il produit 700 porcs par an nécessitant 350 Tonnes de nourriture annuel. L'ensemble des céréales données aux bêtes est produites sur place: Colza, Tritical (Seigle+Blé), Orge, Ferole, Lupin, Soja, Mais, Trèfle violet. Seul les minéraux et la levure de bière provient de l'exterieur (circuit court). Philippe vend sa production par l'intermédiaire de Biodirect, un groupement de 80 éleveurs Bio du grand Ouest qui ont crées une société de commercialisation et de valorisation de la filière (5 salariés). Il est par aillerus sociétaire d'une CUMA (coopérative d'utilisation de materiel agricole). Sur 10 000 agriculteurs recensés en Mayenne, il fait parti des 8 producteurs de Porc Bio. La particularité de Philippe, c'est de travailler au champs avec un mulet, économisant ainsi, 200 heures de tracteur et autant de litres de kérosène, protégeant la terre (moins de tassement) et conservant un calme certain pour les animaux. Ces produits sont essentiellement vendu dans les Biocoop, les super U et les Carrefours. Fervent défenseurs d'une agriculture raisonnée, il a réussi au fil du temps à créer un emploi à plein temps et un mi-temps - La valorisation de l'élevage est importante: Porc Bio: 3,40€/Kg contre 1,40€/Kg en élevage traditionnel - 1 Février 2013 - Saçé (Le Fargeray)

Sacé, 53, France - 01/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533641

Paysans d'aujourd'hui: Philippe Betton (casquette) - Eleveur Porçin, EARL les Bienheureux Gorets avec Jean Monnier et Floriane Landais - ouvriers agricole - Exploitation en biodynamie, Philippe a 50 Truies sur 72 Hectares. Il produit 700 porcs par an nécessitant 350 Tonnes de nourriture annuel. L'ensemble des céréales données aux bêtes est produites sur place: Colza, Tritical (Seigle+Blé), Orge, Ferole, Lupin, Soja, Mais, Trèfle violet. Seul les minéraux et la levure de bière provient de l'exterieur (circuit court). Philippe vend sa production par l'intermédiaire de Biodirect, un groupement de 80 éleveurs Bio du grand Ouest qui ont crées une société de commercialisation et de valorisation de la filière (5 salariés). Il est par aillerus sociétaire d'une CUMA (coopérative d'utilisation de materiel agricole). Sur 10 000 agriculteurs recensés en Mayenne, il fait parti des 8 producteurs de Porc Bio. La particularité de Philippe, c'est de travailler au champs avec un mulet, économisant ainsi, 200 heures de tracteur et autant de litres de kérosène, protégeant la terre (moins de tassement) et conservant un calme certain pour les animaux. Ces produits sont essentiellement vendu dans les Biocoop, les super U et les Carrefours. Fervent défenseurs d'une agriculture raisonnée, il a réussi au fil du temps à créer un emploi à plein temps et un mi-temps - La valorisation de l'élevage est importante: Porc Bio: 3,40€/Kg contre 1,40€/Kg en élevage traditionnel - 1 Février 2013 - Saçé (Le Fargeray)

Sacé, 53, France - 01/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533643

Paysans d'aujourd'hui: Philippe Betton (casquette) - Eleveur Porçin, EARL les Bienheureux Gorets avec Jean Monnier et Floriane Landais - ouvriers agricole - Exploitation en biodynamie, Philippe a 50 Truies sur 72 Hectares. Il produit 700 porcs par an nécessitant 350 Tonnes de nourriture annuel. L'ensemble des céréales données aux bêtes est produites sur place: Colza, Tritical (Seigle+Blé), Orge, Ferole, Lupin, Soja, Mais, Trèfle violet. Seul les minéraux et la levure de bière provient de l'exterieur (circuit court). Philippe vend sa production par l'intermédiaire de Biodirect, un groupement de 80 éleveurs Bio du grand Ouest qui ont crées une société de commercialisation et de valorisation de la filière (5 salariés). Il est par aillerus sociétaire d'une CUMA (coopérative d'utilisation de materiel agricole). Sur 10 000 agriculteurs recensés en Mayenne, il fait parti des 8 producteurs de Porc Bio. La particularité de Philippe, c'est de travailler au champs avec un mulet, économisant ainsi, 200 heures de tracteur et autant de litres de kérosène, protégeant la terre (moins de tassement) et conservant un calme certain pour les animaux. Ces produits sont essentiellement vendu dans les Biocoop, les super U et les Carrefours. Fervent défenseurs d'une agriculture raisonnée, il a réussi au fil du temps à créer un emploi à plein temps et un mi-temps - La valorisation de l'élevage est importante: Porc Bio: 3,40€/Kg contre 1,40€/Kg en élevage traditionnel - 1 Février 2013 - Saçé (Le Fargeray)

Sacé, 53, France - 01/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447501

Paysans d'aujourd'hui: Aurelie Pascal - Arboricultrice / Serriste - Aurélie cultive des tomates sous serres en culture Hors Sol et en lutte intégrée - Elle emploi 10 personnes à l'année et produit 420 Tonnes de tomates - Ses tomates sont commercialisées par une coopérative sous la marque Rougeline - 1 Octobre 2012 - Saint Feliu d'Amont

Saint Feliu d'Amont, 66, France - 09/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447510

Paysans d'aujourd'hui: Aurelie Pascal - Arboricultrice / Serriste - Aurélie cultive des tomates sous serres en culture Hors Sol et en lutte intégrée - Elle emploi 10 personnes à l'année et produit 420 Tonnes de tomates - Ses tomates sont commercialisées par une coopérative sous la marque Rougeline - 1 Octobre 2012 - Saint Feliu d'Amont

Saint Feliu d'Amont, 66, France - 09/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447500

Paysans d'aujourd'hui: Aurelie Pascal - Arboricultrice / Serriste - Aurélie cultive des tomates sous serres en culture Hors Sol et en lutte intégrée - Elle emploi 10 personnes à l'année et produit 420 Tonnes de tomates - Ses tomates sont commercialisées par une coopérative sous la marque Rougeline - 1 Octobre 2012 - Saint Feliu d'Amont

Saint Feliu d'Amont, 66, France - 09/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447502

Paysans d'aujourd'hui: Aurelie Pascal - Arboricultrice / Serriste - Aurélie cultive des tomates sous serres en culture Hors Sol et en lutte intégrée - Elle emploi 10 personnes à l'année et produit 420 Tonnes de tomates - Ses tomates sont commercialisées par une coopérative sous la marque Rougeline - 1 Octobre 2012 - Saint Feliu d'Amont

Saint Feliu d'Amont, 66, France - 09/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447503

Paysans d'aujourd'hui: Aurelie Pascal - Arboricultrice / Serriste - Aurélie cultive des tomates sous serres en culture Hors Sol et en lutte intégrée - Elle emploi 10 personnes à l'année et produit 420 Tonnes de tomates - Ses tomates sont commercialisées par une coopérative sous la marque Rougeline - 1 Octobre 2012 - Saint Feliu d'Amont

Saint Feliu d'Amont, 66, France - 09/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447505

Paysans d'aujourd'hui: Aurelie Pascal - Arboricultrice / Serriste - Aurélie cultive des tomates sous serres en culture Hors Sol et en lutte intégrée - Elle emploi 10 personnes à l'année et produit 420 Tonnes de tomates - Ses tomates sont commercialisées par une coopérative sous la marque Rougeline - 1 Octobre 2012 - Saint Feliu d'Amont

Saint Feliu d'Amont, 66, France - 09/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447511

Paysans d'aujourd'hui: Aurelie Pascal - Arboricultrice / Serriste - Aurélie cultive des tomates sous serres en culture Hors Sol et en lutte intégrée - Elle emploi 10 personnes à l'année et produit 420 Tonnes de tomates - Ses tomates sont commercialisées par une coopérative sous la marque Rougeline - 1 Octobre 2012 - Saint Feliu d'Amont

Saint Feliu d'Amont, 66, France - 09/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447516

Paysans d'aujourd'hui: Aurelie Pascal - Arboricultrice / Serriste - Aurélie cultive des tomates sous serres en culture Hors Sol et en lutte intégrée - Elle emploi 10 personnes à l'année et produit 420 Tonnes de tomates - Ses tomates sont commercialisées par une coopérative sous la marque Rougeline - 1 Octobre 2012 - Saint Feliu d'Amont

Saint Feliu d'Amont, 66, France - 09/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447513

Paysans d'aujourd'hui: Aurelie Pascal - Arboricultrice / Serriste - Aurélie cultive des tomates sous serres en culture Hors Sol et en lutte intégrée - Elle emploi 10 personnes à l'année et produit 420 Tonnes de tomates - Ses tomates sont commercialisées par une coopérative sous la marque Rougeline - 1 Octobre 2012 - Saint Feliu d'Amont

Saint Feliu d'Amont, 66, France - 09/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447514

Paysans d'aujourd'hui: Sebastien Beaury et Claire Proust - Eleveurs de chèvres et fromager - Quelques chèvres dans le champs - 1 Octobre 2012 - Sepmes

Sepmes, 37, France - 01/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447519

Paysans d'aujourd'hui: Sebastien Beaury et Claire Proust - Eleveurs de chèvres et fromager - Photographiés dans leur champs entourés de leurs bêtes - 1 Octobre 2012 - Sepmes

Sepmes, 37, France - 01/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447515

Paysans d'aujourd'hui: Sebastien Beaury et Claire Proust - Eleveurs de chèvres et fromager - Photographiés dans leur champs entourés de leurs bêtes - 1 Octobre 2012 - Sepmes

Sepmes, 37, France - 01/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0447528

Paysans d'aujourd'hui: Sebastien Beaury et Claire Proust - Eleveurs de chèvres et fromager - Fabrication du fromage de chèvre - 1 Octobre 2012 - Sepmes

Sepmes, 37, France - 01/10/2012

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533703

Paysans d'aujourd'hui: Marie et Philippe Delefortrie - 8 Février 2013 - Le Mesnil Saint Niçaise

Mesnil Saint Niçaise, 80, France - 08/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533694

Paysans d'aujourd'hui: Marie et Philippe Delefortrie - 8 Février 2013 - Le Mesnil Saint Niçaise

Mesnil Saint Niçaise, 80, France - 08/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533695

Paysans d'aujourd'hui: Marie et Philippe Delefortrie - 8 Février 2013 - Le Mesnil Saint Niçaise

Mesnil Saint Niçaise, 80, France - 08/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533698

Paysans d'aujourd'hui: Marie et Philippe Delefortrie - 8 Février 2013 - Le Mesnil Saint Niçaise

Mesnil Saint Niçaise, 80, France - 08/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533700

Paysans d'aujourd'hui: Marie et Philippe Delefortrie - 8 Février 2013 - Le Mesnil Saint Niçaise

Mesnil Saint Niçaise, 80, France - 08/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533701

Paysans d'aujourd'hui: Marie et Philippe Delefortrie - 8 Février 2013 - Le Mesnil Saint Niçaise

Mesnil Saint Niçaise, 80, France - 08/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533702

Paysans d'aujourd'hui: Marie et Philippe Delefortrie - 8 Février 2013 - Le Mesnil Saint Niçaise

Mesnil Saint Niçaise, 80, France - 08/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533650

Paysans d'aujourd'hui: Loïc Chauvin - Eleveur Bovin - Exploitation en agriculture durable et raisonnée, Loïc a 30 Vaches laitières sur 40 Hectares. Il produit X Litres de lait par an nécessitant X Tonnes de nourriture annuel. L'ensemble des céréales données aux bêtes est produites sur place: Colza, Tritical (Seigle+Blé), Orge, Ferole, Lupin, Soja, Mais, Trèfle violet. Seul les minéraux et la levure de bière provient de l'exterieur (circuit court). Loïc est très investi dans le RésaurAgriculture Durable. Il pense énormément sa démarche de production autour du triangle "Ecologie - Economie - Social" et calcul son empreinte foncière, c'est à dire l'empreinte de la surface de production des matières premières (alimentation du bétail). Ainsi, Il réduit les engrais, les Phyto, les carburants et réalise une production de 4500 litres de lait par Hectares - 1 Février 2013 - Andouillé (La Barburière).

Andouillé, 53, France - 01/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533660

Paysans d'aujourd'hui: Loïc Chauvin - Eleveur Bovin - Exploitation en agriculture durable et raisonnée, Loïc a 30 Vaches laitières sur 40 Hectares. Il produit X Litres de lait par an nécessitant X Tonnes de nourriture annuel. L'ensemble des céréales données aux bêtes est produites sur place: Colza, Tritical (Seigle+Blé), Orge, Ferole, Lupin, Soja, Mais, Trèfle violet. Seul les minéraux et la levure de bière provient de l'exterieur (circuit court). Loïc est très investi dans le RésaurAgriculture Durable. Il pense énormément sa démarche de production autour du triangle "Ecologie - Economie - Social" et calcul son empreinte foncière, c'est à dire l'empreinte de la surface de production des matières premières (alimentation du bétail). Ainsi, Il réduit les engrais, les Phyto, les carburants et réalise une production de 4500 litres de lait par Hectares - 1 Février 2013 - Andouillé (La Barburière).

Andouillé, 53, France - 01/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533685

Paysans d'aujourd'hui: Loïc Chauvin - Eleveur Bovin - Exploitation en agriculture durable et raisonnée, Loïc a 30 Vaches laitières sur 40 Hectares. Il produit X Litres de lait par an nécessitant X Tonnes de nourriture annuel. L'ensemble des céréales données aux bêtes est produites sur place: Colza, Tritical (Seigle+Blé), Orge, Ferole, Lupin, Soja, Mais, Trèfle violet. Seul les minéraux et la levure de bière provient de l'exterieur (circuit court). Loïc est très investi dans le RésaurAgriculture Durable. Il pense énormément sa démarche de production autour du triangle "Ecologie - Economie - Social" et calcul son empreinte foncière, c'est à dire l'empreinte de la surface de production des matières premières (alimentation du bétail). Ainsi, Il réduit les engrais, les Phyto, les carburants et réalise une production de 4500 litres de lait par Hectares - 1 Février 2013 - Andouillé (La Barburière).

Andouillé, 53, France - 01/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533689

Paysans d'aujourd'hui: Loïc Chauvin - Eleveur Bovin - Exploitation en agriculture durable et raisonnée, Loïc a 30 Vaches laitières sur 40 Hectares. Il produit X Litres de lait par an nécessitant X Tonnes de nourriture annuel. L'ensemble des céréales données aux bêtes est produites sur place: Colza, Tritical (Seigle+Blé), Orge, Ferole, Lupin, Soja, Mais, Trèfle violet. Seul les minéraux et la levure de bière provient de l'exterieur (circuit court). Loïc est très investi dans le RésaurAgriculture Durable. Il pense énormément sa démarche de production autour du triangle "Ecologie - Economie - Social" et calcul son empreinte foncière, c'est à dire l'empreinte de la surface de production des matières premières (alimentation du bétail). Ainsi, Il réduit les engrais, les Phyto, les carburants et réalise une production de 4500 litres de lait par Hectares - 1 Février 2013 - Andouillé (La Barburière).

Andouillé, 53, France - 01/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533657

Paysans d'aujourd'hui: Loïc Chauvin - Eleveur Bovin - Exploitation en agriculture durable et raisonnée, Loïc a 30 Vaches laitières sur 40 Hectares. Il produit X Litres de lait par an nécessitant X Tonnes de nourriture annuel. L'ensemble des céréales données aux bêtes est produites sur place: Colza, Tritical (Seigle+Blé), Orge, Ferole, Lupin, Soja, Mais, Trèfle violet. Seul les minéraux et la levure de bière provient de l'exterieur (circuit court). Loïc est très investi dans le RésaurAgriculture Durable. Il pense énormément sa démarche de production autour du triangle "Ecologie - Economie - Social" et calcul son empreinte foncière, c'est à dire l'empreinte de la surface de production des matières premières (alimentation du bétail). Ainsi, Il réduit les engrais, les Phyto, les carburants et réalise une production de 4500 litres de lait par Hectares - 1 Février 2013 - Andouillé (La Barburière).

Andouillé, 53, France - 01/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533653

Paysans d'aujourd'hui: Loïc Chauvin - Eleveur Bovin - Exploitation en agriculture durable et raisonnée, Loïc a 30 Vaches laitières sur 40 Hectares. Il produit X Litres de lait par an nécessitant X Tonnes de nourriture annuel. L'ensemble des céréales données aux bêtes est produites sur place: Colza, Tritical (Seigle+Blé), Orge, Ferole, Lupin, Soja, Mais, Trèfle violet. Seul les minéraux et la levure de bière provient de l'exterieur (circuit court). Loïc est très investi dans le RésaurAgriculture Durable. Il pense énormément sa démarche de production autour du triangle "Ecologie - Economie - Social" et calcul son empreinte foncière, c'est à dire l'empreinte de la surface de production des matières premières (alimentation du bétail). Ainsi, Il réduit les engrais, les Phyto, les carburants et réalise une production de 4500 litres de lait par Hectares - 1 Février 2013 - Andouillé (La Barburière).

Andouillé, 53, France - 01/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533677

Paysans d'aujourd'hui: Loïc Chauvin - Eleveur Bovin - Exploitation en agriculture durable et raisonnée, Loïc a 30 Vaches laitières sur 40 Hectares. Il produit X Litres de lait par an nécessitant X Tonnes de nourriture annuel. L'ensemble des céréales données aux bêtes est produites sur place: Colza, Tritical (Seigle+Blé), Orge, Ferole, Lupin, Soja, Mais, Trèfle violet. Seul les minéraux et la levure de bière provient de l'exterieur (circuit court). Loïc est très investi dans le RésaurAgriculture Durable. Il pense énormément sa démarche de production autour du triangle "Ecologie - Economie - Social" et calcul son empreinte foncière, c'est à dire l'empreinte de la surface de production des matières premières (alimentation du bétail). Ainsi, Il réduit les engrais, les Phyto, les carburants et réalise une production de 4500 litres de lait par Hectares - 1 Février 2013 - Andouillé (La Barburière).

Andouillé, 53, France - 01/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533711

Paysans d'aujourd'hui: Eric Martineau - Arboriculteur, Ferme les basses Quantières - Exploitation eco-responsable - Produit 1000 Tonnes de Pommes par An pour 21 Ha - Le mot d'ordre d'Eric: "Laisser faire la nature" ! Eric traite peu ses pommiers et a engagé une démarche passive favorisant le sinsectes auxiliaires afin de réguler les nusibles dasn ses vergers. Pour ce faire, il laisse s'installer quelques bandes de jachères et des haies aux abord des pommiers afin ques les insectes auxiliaires (coccinelles, Aphelinus, butineurs etc...puissent s'installer et tuer les puçerons (nuisibles). Il tond très peu pour ne pas chasser les insectes et installe des nichoirs afin de favoriser l'installation des mésanges qui se nourissent de vers (nuisibles). Par ailleurs, il s'aide d'une station météo qui mesure entre autres l'humidité du sol et régulant ainsi un goutte à goutte plus efficace pour conserver le taux d'humidité du sol et réalisant ainsi une économie d'eau de 50 % par rapport à un arrosage classique. Protection de l'eau, respect des sols et equilibre de la biodiversité (Forets, Bandes fleuries, Haies, Arbres et jachères) forme l'éssentiel de sa démarche de cultivateur - 5 Février 2013 - Chenu

Chenu, 72, France - 05/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533705

Paysans d'aujourd'hui: Eric Martineau - Arboriculteur, Ferme les basses Quantières - Exploitation eco-responsable - Produit 1000 Tonnes de Pommes par An pour 21 Ha - Le mot d'ordre d'Eric: "Laisser faire la nature" ! Eric traite peu ses pommiers et a engagé une démarche passive favorisant le sinsectes auxiliaires afin de réguler les nusibles dasn ses vergers. Pour ce faire, il laisse s'installer quelques bandes de jachères et des haies aux abord des pommiers afin ques les insectes auxiliaires (coccinelles, Aphelinus, butineurs etc...puissent s'installer et tuer les puçerons (nuisibles). Il tond très peu pour ne pas chasser les insectes et installe des nichoirs afin de favoriser l'installation des mésanges qui se nourissent de vers (nuisibles). Par ailleurs, il s'aide d'une station météo qui mesure entre autres l'humidité du sol et régulant ainsi un goutte à goutte plus efficace pour conserver le taux d'humidité du sol et réalisant ainsi une économie d'eau de 50 % par rapport à un arrosage classique. Protection de l'eau, respect des sols et equilibre de la biodiversité (Forets, Bandes fleuries, Haies, Arbres et jachères) forme l'éssentiel de sa démarche de cultivateur - 5 Février 2013 - Chenu

Chenu, 72, France - 05/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533715

Paysans d'aujourd'hui: Eric Martineau - Arboriculteur, Ferme les basses Quantières - Exploitation eco-responsable - Produit 1000 Tonnes de Pommes par An pour 21 Ha - Le mot d'ordre d'Eric: "Laisser faire la nature" ! Eric traite peu ses pommiers et a engagé une démarche passive favorisant le sinsectes auxiliaires afin de réguler les nusibles dasn ses vergers. Pour ce faire, il laisse s'installer quelques bandes de jachères et des haies aux abord des pommiers afin ques les insectes auxiliaires (coccinelles, Aphelinus, butineurs etc...puissent s'installer et tuer les puçerons (nuisibles). Il tond très peu pour ne pas chasser les insectes et installe des nichoirs afin de favoriser l'installation des mésanges qui se nourissent de vers (nuisibles). Par ailleurs, il s'aide d'une station météo qui mesure entre autres l'humidité du sol et régulant ainsi un goutte à goutte plus efficace pour conserver le taux d'humidité du sol et réalisant ainsi une économie d'eau de 50 % par rapport à un arrosage classique. Protection de l'eau, respect des sols et equilibre de la biodiversité (Forets, Bandes fleuries, Haies, Arbres et jachères) forme l'éssentiel de sa démarche de cultivateur - 5 Février 2013 - Chenu

Chenu, 72, France - 05/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533712

Paysans d'aujourd'hui: Eric Martineau - Arboriculteur, Ferme les basses Quantières - Exploitation eco-responsable - Produit 1000 Tonnes de Pommes par An pour 21 Ha - Le mot d'ordre d'Eric: "Laisser faire la nature" ! Eric traite peu ses pommiers et a engagé une démarche passive favorisant le sinsectes auxiliaires afin de réguler les nusibles dasn ses vergers. Pour ce faire, il laisse s'installer quelques bandes de jachères et des haies aux abord des pommiers afin ques les insectes auxiliaires (coccinelles, Aphelinus, butineurs etc...puissent s'installer et tuer les puçerons (nuisibles). Il tond très peu pour ne pas chasser les insectes et installe des nichoirs afin de favoriser l'installation des mésanges qui se nourissent de vers (nuisibles). Par ailleurs, il s'aide d'une station météo qui mesure entre autres l'humidité du sol et régulant ainsi un goutte à goutte plus efficace pour conserver le taux d'humidité du sol et réalisant ainsi une économie d'eau de 50 % par rapport à un arrosage classique. Protection de l'eau, respect des sols et equilibre de la biodiversité (Forets, Bandes fleuries, Haies, Arbres et jachères) forme l'éssentiel de sa démarche de cultivateur - 5 Février 2013 - Chenu

Chenu, 72, France - 05/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533713

Paysans d'aujourd'hui: Eric Martineau - Arboriculteur, Ferme les basses Quantières - Exploitation eco-responsable - Produit 1000 Tonnes de Pommes par An pour 21 Ha - Le mot d'ordre d'Eric: "Laisser faire la nature" ! Eric traite peu ses pommiers et a engagé une démarche passive favorisant le sinsectes auxiliaires afin de réguler les nusibles dasn ses vergers. Pour ce faire, il laisse s'installer quelques bandes de jachères et des haies aux abord des pommiers afin ques les insectes auxiliaires (coccinelles, Aphelinus, butineurs etc...puissent s'installer et tuer les puçerons (nuisibles). Il tond très peu pour ne pas chasser les insectes et installe des nichoirs afin de favoriser l'installation des mésanges qui se nourissent de vers (nuisibles). Par ailleurs, il s'aide d'une station météo qui mesure entre autres l'humidité du sol et régulant ainsi un goutte à goutte plus efficace pour conserver le taux d'humidité du sol et réalisant ainsi une économie d'eau de 50 % par rapport à un arrosage classique. Protection de l'eau, respect des sols et equilibre de la biodiversité (Forets, Bandes fleuries, Haies, Arbres et jachères) forme l'éssentiel de sa démarche de cultivateur - 5 Février 2013 - Chenu

Chenu, 72, France - 05/02/2103

 

Eric Garault / Picturetank GAE0533721

Paysans d'aujourd'hui: Eric Martineau - Arboriculteur, Ferme les basses Quantières - Exploitation eco-responsable - Produit 1000 Tonnes de Pommes par An pour 21 Ha - Le mot d'ordre d'Eric: "Laisser faire la nature" ! Eric traite peu ses pommiers et a engagé une démarche passive favorisant le sinsectes auxiliaires afin de réguler les nusibles dasn ses vergers. Pour ce faire, il laisse s'installer quelques bandes de jachères et des haies aux abord des pommiers afin ques les insectes auxiliaires (coccinelles, Aphelinus, butineurs etc...puissent s'installer et tuer les puçerons (nuisibles). Il tond très peu pour ne pas chasser les insectes et installe des nichoirs afin de favoriser l'installation des mésanges qui se nourissent de vers (nuisibles). Par ailleurs, il s'aide d'une station météo qui mesure entre autres l'humidité du sol et régulant ainsi un goutte à goutte plus efficace pour conserver le taux d'humidité du sol et réalisant ainsi une économie d'eau de 50 % par rapport à un arrosage classique. Protection de l'eau, respect des sols et equilibre de la biodiversité (Forets, Bandes fleuries, Haies, Arbres et jachères) forme l'éssentiel de sa démarche de cultivateur - 5 Février 2013 - Chenu

Chenu, 72, France - 05/02/2103



top